Au bonheur des (mini-)dames

Publié le par Rouba NAAMAN

J'ai parlé du bois, place au tissu – ou, devrais-je dire, à la galère de trouver le bon tissu pour les miniatures.

En miniaturisme, on vit dans le petit. Les chutes de tissu ou les coupons vendus en boutique seront donc largement assez grands pour vous permettre de réaliser une nappe, des rideaux ou un ensemble de linge de maison. Si vous ne trouvez pas votre bonheur dans la récup' ou les fonds de tiroir, vous pouvez vous rabattre tout simplement sur le tissu à la coupe. Certains magasins proposent même du tissu à la coupe à partir de 20cm de large, ce qui est bien souvent suffisant.

Pas d'inconvénient majeur pour choisir un tissu uni. Attention tout de même à ne pas choisir un tissu trop épais. Le problème, ce sont les motifs. Encore et toujours, le leitmotiv est ré-a-lisme. Il convient donc de choisir un tissu dont les motifs sont à l'échelle 1/12e. Enfin, à peu près quoi. N'allez pas mesurer la largeur de la rayure et la multiplier par 12 pour voir si ça colle !!!

DSCN6347bis.jpg


A proscrire donc : le tissu à grosses fleurs et à gros pois. En revanche, les mouchoirs en tissu1 ou les culottes de petite fille (propres...) sont une source extra de tissu très fin, à petits motifs, et facile à découper sans qu'il s'éfiloche. Un bonheur !

Les vêtements ou accessoires des poupées2, Barbie© et autres jouets petit format sont idéaux. Vous y trouverez également de la dentelle³, ou des contours déjà cousus4. C'est un peu du prêt-à-miniaturiser...

A défaut, une astuce que j'ai découverte récemment : le tissu à patchwork5. Petits motifs et bonne qualité, c'est simplement idéal. En plus, les coupons suffisent largement et sont souvent bradés. On m'a parlé du Rouvray, un magasin spécialisé dans le 5e arrondissement de Paris, que je vais me faire un plaisir de tester... La suite dans un prochain article !


Publié dans Conseils et astuces

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Depuis que vous avez offert une peluche chien à votre enfant, il ne la quitte plus 24/02/2015 14:07

.